En améliorant la qualité de vie de tous les citoyens, en anticipant sur les conséquences sociales et économiques de l’allongement de l’espérance de vie, l’accessibilité participe pleinement du développement durable.

En tant que stratégie pour le futur, l’accessibilité a fait l’objet de propositions lors du Grenelle de l’Environnement.

Développer une qualité d’usage de la ville pour tous, c’est favoriser l’accessibilité des transports, de la voirie, des espaces publics, des logements et des bâtiments publics. C’est permettre aux personnes en situation de handicap de participer à la vie sociale et culturelle et à des activités économiques.
C’est développer une qualité d’usage de la ville pour tous. C’est également anticiper sur les défis démographiques à venir de notre société vieillissante.
C’est aussi réduire les émissions de gaz à effet de serre !
Améliorer l’accessibilité des transports urbains, c’est contribuer à une meilleure rentabilité des services. C’est aussi réduire les consommations d’énergie fossile et des émissions de gaz à effet de serre, tout autant que faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite. Accroître l’offre de logements adaptés, c’est permettre le maintien à domicile des personnes handicapées et des personnes âgées.

Accessibilité et performance énergétique : 2 chantiers du développement durable.

L’objectif d’accessibilité accompagne aujourd’hui les mesures prises pour réduire la consommation énergétique des bâtiments (nouvelles technologies pour la construction neuve, rénovation accélérée du parc existant).