Alexandre Daunis

Est fier de régler 5 à 6 conflits par saison


Intervenants, agents, bénévoles à Trouville, ils sont nombreux à participer au bien-être de notre ville. Nous avons rencontré Alexandre qui s’efforce de faire respecter le règlement à la piscine municipale.

Quel est votre parcours ?

J’ai 31 ans et je travaille pour la ville de Trouville-sur-mer depuis 8 ans. J’ai commencé en tant que saisonnier, comme agent de sécurité, à la piscine. J’ai ensuite suivi une formation de secouriste. En 2009, je suis devenu stagiaire à la mairie de Trouville comme agent d’entretien des locaux, avant de travailler comme caissier, en même temps qu’agent de médiation et de maintenance.

En quoi consiste votre travail d’agent pour la Ville ?

J’ai différentes fonctions, tout au long de l’année : maintenance, entretien, caisse et surtout agent de médiation entre les mois de mai et de septembre. Il y a 4 ans, j’ai passé mon BAFA pour accompagner les enfants au ski, chaque hiver, durant une semaine. On leur fait découvrir la montagne et on les initie souvent au ski. Au total, il y a 46 enfants pour 7 encadrants et une ambiance très conviviale ! A côté de cela, je suis très manuel : mon rêve serait de travailler dans le bâtiment ! Je passe d’ailleurs un concours cette année car j’aimerais mettre mes compétences dans ce domaine au service de la Ville.

Qu’est-ce qui vous plait dans votre activité ?

J’aime être assez polyvalent. Dans le travail de médiateur, je donne des renseignements, parfois des conseils. Je peux aider certaines personnes qui ont des difficultés à aller dans l’eau. Je suis quelqu’un de calme, à l’écoute mais qui doit faire respecter le règlement. Je suis d’ailleurs à l’origine de la mise en place d’un distributeur de maillots de bain dans le hall de la piscine : cela aide à régler le problème des personnes qui veulent se baigner en short. Quand certains enfants peuvent parfois sembler être livrés à eux-mêmes, je les ramène à leurs parents en leur rappelant qu’ils en sont responsables. J’ai un métier avant tout humain, de contact et en même temps manuel, car j’effectue aussi la maintenance des appareils électriques de la piscine. On peut donc dire que j’ai plusieurs casquettes et c’est plutôt agréable !