OoO_200
présente l’exposition consacrée à son mari, Olivier. O. Olivier


Même s’il n’est jamais facile de définir le travail d’un artiste, comment pourrait-on cependant qualifier celui d’Olivier O. Olivier?

Olivier est issu d’une famille d’artistes. Son père lui-même était peintre et était un fin connaisseur de l’art du 19ème siècle. Il a été fortement influencé par cette époque, mais aussi par beaucoup d’autres peintres qu’il admirait particulièrement, comme Rembrandt, Courbet, Millet, etc. Olivier est un peintre figuratif dont les scènes ne fonctionnent quasiment jamais, pourrait-on dire. Il détourne en permanence la réalité, en créant la surprise, le fantastique, l’onirique. Comme pour cette scène de rameurs sur une mer déchainée où il n’y a pas de barque. Ou encore celle avec des saxophonistes, sans saxophones. Il y a des oublis…


Savait-il lui-même définir son travail ?

Il a dit un jour « Je peins ce que l’on croit voir, ce que l’on ne se souvient pas d’avoir vu, ce que l’on se souvient d’avoir cru voir ». Une phrase qui résume assez bien la complexité du personnage, mais aussi son caractère joueur. Olivier avait su garder son âme d’enfant. Il y a une certaine fraicheur à travers ses oeuvres. Il dit aussi : « La réalité qu’elle est-elle ? Nous la cherchons toujours. Le sens de mes peintures, s’il y en a un, est à découvrir par ceux qui les regardent. »


Y a-t-il un fil conducteur au coeur de cette exposition ?

Nous avons choisi 42 toiles qui représentent une partie de ses différents univers. Les paysages qui semblent se contorsionner, les dinosaures qui envahissent le quartier de Montparnasse à Paris, mais aussi les éléphants et les tortues à la force tranquille qu’il affectionnait beaucoup. Il y a une série « chinoise » et à côté de cela, nous avons choisi d’exposer une série consacrée à la musique : pianistes, violoncelliste, harpiste, violoniste, etc. avec à chaque fois une surprise, un élément qui interpelle. Tous représentent la réalité d’Olivier, un peu.


+ Infos :
Exposition Olivier O. Olivier, du 18 mars au 11 juin 2017, au Musée Villa Montebello, 64 Rue Général Leclerc. Tél. : 02 31 88 16 26. Vernissage samedi 18 mars à 18H.

Olivier_O_Olivier_1Olivier_O_Olivier_2Olivier_O_Olivier_3